Structures de recherche


L’EMI se distingue nettement dans le concert des écoles d’ingénieurs par une recherche appliquée pertinente et de très haut niveau fortement ancrée dans la réalité industrielle du Maroc mais soucieuse aussi d’actualisation constante et de conformité aux standards internationaux de niveau et de qualité.

 L’offre de formation doctorale de l’EMI doit être forte,  diversifiée et répondant aux exigences du milieu socioprofessionnel ce qui implique une veille constante et pertinente afin de saisir fidèlement les besoins des entreprises potentiellement clientes.

 Pour la réalisation de cette offre, le CEDOC de l’EMI compte, en son sein une trentaine de structures de recherche accréditées par l’Université Mohammed V Agdal, avec des thématiques de recherche de pointe couvrant un large éventail des sciences de l’ingénieur.

 Dans le cadre de ces structures, les enseignants et leurs étudiants mènent une recherche de très bonne qualité et très productive en matière de communications et de publications dans des journaux nationaux et internationaux.

Cette recherche vise, en premier lieu, le développement de savoirs et de savoir-faire innovants particulièrement en relation avec le milieu socioéconomique mais elle sert aussi à enrichir la formation pratiquée par nos enseignants car on ne peut envisager une formation de très haut niveau sans recherche concomitante. En effet, en absence de la recherche, la formation serait en rupture avec le développement du savoir et de la technologie universels et ne serait pas, par conséquent, à la page. Bien qu’elle soit très performante au sein de l’EMI, la recherche a fait elle aussi l’objet d’une grande réforme. Elle est restructurée désormais en Centre des Etudes Doctorales « Sciences et Techniques pour l’Ingénieur », qui est composé de laboratoires, d’équipes et de centres d’excellence selon le schéma global suivant :

Une équipe est formée de 3 enseignants chercheurs au moins.

Un laboratoire est composé au moins soit de 9 enseignants chercheurs soit de 3 équipes.

Structures de recherche à l'EMI (2012/2016)