Génie minérale 


Le cursus de formation du département Génie Minéral, l'un des plus anciens départements de l'Ecole Mohammedia d'Ingénieurs, est défini de façon à doter l’ingénieur d’outils modernes nécessaires à :
  • L'évaluation et la valorisation durable des richesses naturelles.
  • La connaissance du sol et du sous-sol qui constituent l'assise des grands ouvrages.
  • La prévention des catastrophes naturelles.
  • réhabilitation des sites exploités et la protection des sites sensibles. Tout en tenant compte de La dimension Environnement.
  • Le dégagement et la gestion des ressources en eau.


Mission 
  • former des ingénieurs dans les domaines de :
  • l'exploration, l'exploitation et la valorisation des ressources naturelles minérales : eau, gisements métallifères, substances utiles, roches industrielles, phosphates, charbon, etc.…
  • l'aménagement du territoire (barrages, tracés routiers, tunnels, carrières...).
  • Mener des activités de recherche appliquées, orientées vers les problèmes réels de l’environnement socio-économique, dans le cadre de deux unités de formation et de recherche (UFR), à savoir :
           -  Aménagement durable du territoire et impact sur l’environnement 
           -  Ressources en eau : évaluations et aménagements.
  • Animer des programmes de formation continue pour permettre l’échange de connaissances entre scientifiques et professionnels sur les domaines de compétence précités.


Options 
  • Hydrogéologie et géologie de l’Ingénieur.
  • Géologie minière.
  • Génie Minier.


Débouchés 
  • Secteur minier et para-minier : mines de l’ONA, l’OCP, assurances, finances, carrières …
  • ONEP, ADH …
  • Administration publique.
  • Enseignement et recherche.
  • Banques.